logo-brp_v3

NOUVELLES

Printer Friendly Version  Afficher la version imprimable
<< Arrière
BRP PUBLIE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE L’ANNÉE FINANCIÈRE 2016




Les motomarines Sea-Doo Spark © BRP 2015

Faits saillants :
 Revenus de 812,1 millions de $, une augmentation de 4,1 % par rapport au deuxième trimestre de l'AF2015 ;
 BAIIA normalisé[1] de 53,1 millions de $, une augmentation de 69,6 % à la même période l'an dernier ;
 Marge brute de 169,4 millions de $, soit 20,9 % des revenus ou une augmentation de 26,5 millions de $ comparativement à la même période l'an dernier ;
 Bénéfice net normalisé[1] de 4,0 millions de $, soit un bénéfice dilué par action normalisé[1] de 0,03 $ ; et
 Perspectives en hausse pour l'AF2016 en raison d'une baisse de l'hypothèse de charge d'amortissement.

Valcourt (Québec), le 11 septembre 2015 – BRP Inc. (TSX:DOO) a publié aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre et le semestre terminés le 31 juillet 2015. Notez qu'à moins d'indication contraire, toutes les données sont en dollars canadiens. Les résultats financiers complets sont disponibles au www.sedar.com.

« Deux ans après le lancement de la motomarine Sea-Doo Spark, nous pouvons affirmer que notre objectif de revitaliser l'industrie de la motomarine est atteint. À preuve, la croissance mondiale a dépassé les 25 %, et les ventes de motomarines traditionnelles en ont bénéficié. Nous avons également connu une excellente première saison avec notre famille de VTT Can-Am Outlander L, ce qui nous a permis de faire des gains appréciables de parts de marché dans le segment des VTT de puissance moyenne, mentionne José Boisjoli, président et chef de la direction. Ces résultats n'auraient pas été possibles sans l'excellent travail de nos équipes et le fait que nos produits soient entrés sur le marché au bon moment. »

Au sujet des prévisions pour le second semestre de l'exercice financier 2016, il ajoute : « Je suis satisfait de l'essor de nos produits sur la scène mondiale. Je demeure convaincu que malgré le ralentissement des marchés en Russie, en Amérique latine et, dernièrement, au Canada, nous sommes bien positionnés avec notre portefeuille de produits pour obtenir d'excellents résultats au second semestre. »

[1]Voir la définition de BAIIA normalisé, bénéfice net normalisé et de bénéfice dilué par action normalisé sous le tableau « Données sur le résultat net ».

Faits saillants du trimestre et du semestre terminés le 31 juillet 2015

Les revenus ont augmenté de 32,1 millions de dollars, ou 4,1 %, pour se chiffrer à 812,1 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 780,0 millions de dollars pour la période correspondante terminée le 31 juillet 2014. L'augmentation des revenus découle principalement d'une fluctuation favorable de 45 millions de dollars des taux de change, essentiellement en raison de l'appréciation du dollar américain par rapport au dollar canadien. Cette augmentation a été partiellement contrebalancée par une baisse des ventes en gros dans les catégories des produits toutes saisons et des produits saisonniers.

Les revenus ont augmenté de 171,6 millions de dollars, ou 11,2 %, pour se chiffrer à 1 710,2 millions de dollars pour le semestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 1 538,6 millions de dollars pour la période correspondante terminée le 31 juillet 2014. Cette augmentation des revenus est principalement attribuable à la hausse des ventes en gros de produits saisonniers. L'augmentation comprend une fluctuation favorable de 81 millions de dollars des taux de change, essentiellement en raison de l'appréciation du dollar américain face au dollar canadien, partiellement contrebalancée par l'appréciation du dollar canadien par rapport à l'euro.

Données sur le résultat net

[1]Pour consulter le rapprochement du bénéfice net (perte nette) avec le bénéfice net (perte nette) normalisé(e) et le BAIIA normalisé, se reporter au tableau de rapprochement apparaissant subséquemment dans le Rapport de gestion.

Le BAIIA normalisé et le bénéfice net (perte nette) normalisé(e) sont des mesures utilisées par la Société pour évaluer sa performance opérationnelle, mais non définies par les IFRS. Le BAIIA normalisé s'entend du bénéfice net (perte nette) avant les frais financiers, les produits financiers, la charge (économie) d'impôt, la charge d'amortissement et les éléments normalisés. Le bénéfice net (perte nette) normalisé(e) s'entend du bénéfice net avant les éléments normalisés ajustés pour tenir compte de l'incidence fiscale sur ces éléments. Se reporter à la rubrique « Mesures non définies par les IFRS » du Rapport de gestion.

[2] Le bénéfice (perte) normalisé(e) par action de base et le bénéfice (perte) normalisé(e) dilué(e) par action sont respectivement calculés en divisant le bénéfice net (perte nette) normalisé(e) par le nombre moyen pondéré d'actions et le nombre moyen pondéré d'actions – dilué.

PORTRAIT DU TRIMESTRE PAR CATÉGORIE

Produits toutes saisons

Les revenus tirés des produits toutes saisons ont augmenté de 1,0 million de dollars, ou 0,3 %, pour se chiffrer à 298,4 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 297,4 millions de dollars pour la période correspondante terminée le 31 juillet 2014. L'augmentation est principalement attribuable à une fluctuation favorable de 16 millions de dollars des taux de change, essentiellement contrebalancée par la baisse des ventes en gros et la composition défavorable des ventes de VTT et de roadsters.

Produits saisonniers

Les revenus tirés des produits saisonniers ont augmenté de 3,6 millions de dollars, ou 1,4 %, pour se chiffrer à 263,4 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 259,8 millions de dollars pour la période correspondante terminée le 31 juillet 2014. L'augmentation découle principalement des expéditions de motoneiges qui se sont réalisées plus tôt et d'une fluctuation favorable de 15 millions de dollars des taux de change. L'augmentation a été partiellement contrebalancée par la baisse des volumes de vente de motomarines découlant des livraisons réalisées plus tôt au premier trimestre par rapport à l'exercice précédent, à la suite de l'augmentation de la capacité de production à l'usine de Querétaro, au Mexique.

Systèmes de propulsion

Les revenus tirés des systèmes de propulsion ont augmenté de 11,0 millions de dollars, ou 13,0 %, pour se chiffrer à 95,4 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 84,4 millions de dollars pour la période correspondante terminée le 31 juillet 2014. Cette augmentation des revenus est principalement attribuable à une composition favorable des ventes de moteurs hors-bord, en raison de l'introduction du moteur E-TEC G2, et à la diminution des programmes de vente. La hausse des revenus comprend également une fluctuation favorable des taux de change de 3 millions de dollars.

PAV (Pièces, accessoires, vêtements et autres services)

Les revenus tirés des PAV ont augmenté de 16,5 millions de dollars, ou 11,9 %, pour atteindre 154,9 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 138,4 millions de dollars pour la période correspondante terminée le 31 juillet 2014. Cette augmentation est principalement attribuable à une fluctuation favorable des taux de change de 11 millions de dollars.

La marge brute a augmenté de 26,5 millions de dollars, ou 18,5 %, pour se chiffrer à 169,4 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 142,9 millions de dollars pour la période correspondante terminée le 31 juillet 2014. Cette augmentation de la marge brute comprend une fluctuation favorable des taux de change de 9 millions de dollars. Le pourcentage de marge brute a augmenté de 260 points de base, pour atteindre 20,9 %, comparativement à 18,3 % pour le trimestre terminé le 31 juillet 2014. L'augmentation du pourcentage de la marge brute est principalement attribuable à la diminution des programmes de vente de VCC et de moteurs hors-bord et à la baisse des coûts de production, partiellement contrebalancée par une composition défavorable des ventes de roadsters et de VTT.

Les charges d'exploitation ont augmenté de 7,8 millions de dollars, ou 5,6 %, pour atteindre 147,1 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2015, comparativement à 139,3 millions de dollars pour le trimestre terminé le 31 juillet 2014. Cette augmentation s'explique principalement par une incidence défavorable des taux de change de 10 millions de dollars.

Le bénéfice net normalisé a totalisé 4,0 millions de dollars, soit une augmentation de 12,8 millions de dollars, ce qui a donné lieu à un bénéfice dilué par action normalisé de 0,03 $, en hausse de 0,10 $ par action. Cette augmentation est principalement attribuable à une hausse du bénéfice d'exploitation, partiellement contrebalancée par une hausse des charges d'impôts.

Perspectives pour l'année financière 2016

Les perspectives de BRP présentées le 27 mars 2015 ont été révisées comme suit (aucun changement, sauf avis contraire) :

[1]Taux d'imposition effectif calculé en fonction d'un bénéfice normalisé avant impôt.
[2]Hypothèse de charge d'amortissement de 125 millions de dollars (diminution vs projection précédente en baisse de 135 millions de dollars) comparée à 113 millions de dollars en AF15.

Les perspectives ci-dessus ont été établies à l'aide d'un certain nombre d'hypothèses économiques et de marché, y compris des hypothèses concernant la conjoncture économique des pays dans lesquels la Société exerce ses activités, la fluctuation des taux de change, la concurrence et les lois fiscales applicables aux activités de la Société. La Société tient à rappeler que les hypothèses utilisées pour préparer les prévisions pour l'AF16, bien qu'elles étaient raisonnables au moment où elles ont été établies, pourraient s'avérer incorrectes ou inexactes. Les prévisions ci-dessus ne tiennent pas compte non plus de l'incidence que pourraient avoir d'éventuels éléments non récurrents ou exceptionnels ou de nouvelles ententes commerciales importantes, cessions, fusions, acquisitions ou autres regroupements d'entreprises ou transactions susceptibles d'être annoncés ou de se produire après le 10 septembre 2015. L'incidence financière de telles transactions et de tels éléments non récurrents ou exceptionnels peut être complexe et dépend des faits qui se rattachent à chacun d'entre eux. Nous ne pouvons donc décrire l'incidence prévue de façon complète ou la présenter de la manière dont nous présentons les risques connus auxquels sont exposées nos activités. Par conséquent, les résultats réels pourraient différer considérablement de nos attentes énoncées dans le présent communiqué de presse. Les perspectives constituent des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables et doivent être lues parallèlement à la rubrique Avertissement concernant les énoncés prospectifs.

Conférence téléphonique et webdiffusion

À 9 h aujourd'hui même (HAE), BRP Inc. tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion pour traiter de ses résultats du deuxième trimestre de l'exercice financier 2016. La conférence sera animée par José Boisjoli, président et chef de la direction, et par Sébastien Martel, chef de la direction financière. Un diaporama et le lien vers la webdiffusion seront affichés sur la page Investisseurs, sous l'onglet Calendrier des événements.

Pour écouter la version intégrale en anglais de la conférence téléphonique (événement 4222677), composez le 514-861-1681 ou le 800-766-6630 (sans frais en Amérique du Nord). Pour écouter la conférence en français seulement (événement 4222676), composez le 514-392-1478 ou le 866-542-4146 (sans frais en Amérique du Nord). Cliquez ici pour les numéros d'accès international.

La rediffusion de la webdiffusion sera mise en ligne deux heures après l'événement pour 30 jours.

Pour écouter une reprise instantanée de la conférence téléphonique, composez le 514-861-2272 ou 1-800-408-3053. Pour la version intégrale en anglais, composez le mot de passe 7673355. Pour la traduction française, composez 9367167.

À propos de BRP
BRP (TSX:DOO) est un chef de file mondial en conception, développement, fabrication, distribution et commercialisation de véhicules récréatifs motorisés et de systèmes de propulsion. Son portefeuille comprend les motoneiges Ski-Doo et Lynx, les motomarines Sea Doo, les véhicules tout-terrain et les véhicules côte à côte Can-Am, les roadsters Can-Am Spyder, les systèmes de propulsion marins Evinrude et Rotax, de même que les moteurs Rotax pour karts, motocyclettes et petits avions. BRP conçoit également sa propre gamme dédiée de produits de pièces, accessoires et vêtements. Avec des revenus annuels de plus de 3,5 milliards de dollars provenant de ventes dans 107 pays, la Société emploie environ 7 600 personnes à travers le monde.
www.brp.com
@BRPnouvelles

Ski-Doo, Lynx, Sea-Doo, Evinrude, Rotax, Can-Am, Spyder, E-TEC, G2, Spark, Outlander et le logo BRP sont des marques de commerce de Bombardier Produits Récréatifs inc. ou de ses sociétés affiliées. Toutes les autres marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

-30-

Pour les médias :
Johanne Denault 
Chef de service, Communications de l'entreprise
T 450.532.5173
johanne.denault@brp.com

Pour les investisseurs :
Philippe Deschênes
Analyste financier
T 450.532.6462
philippe.deschenes@brp.com
 

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS
Certains renseignements contenus dans le présent communiqué, y compris les énoncés se rapportant à nos perspectives pour l'année financière 2016 (notamment les revenus, la marge brute, les charges d'exploitation, le BAIIA normalisé, le taux d'imposition effectif, le bénéfice net normalisé et le bénéfice normalisé par action), ainsi que d'autres énoncés qui ne sont pas des faits historiques constituent des « énoncés prospectifs » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme « prévoir », « pouvoir », « devoir », « s'attendre à », « planifier », « avoir l'intention de », « tendances », « indications », « croire », « être d'avis », « estimer », « perspectives », « prévisions », « projets », « probable », « potentiel » ou « éventuel », au futur ou au conditionnel, à la forme affirmative ou négative, ou à l'emploi de leurs variantes ou de termes comparables. De par leur nature, les énoncés prospectifs comportent des risques et des incertitudes et reposent sur plusieurs hypothèses, tant générales que particulières. BRP met le lecteur en garde contre le fait que ces hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties du rendement futur et comportent des risques, des incertitudes et d'autres éléments, connus ou non, qui pourraient faire en sorte que les résultats ou le rendement réels de la Société ou du secteur des sports motorisés diffèrent considérablement des perspectives ou des résultats ou du rendement futurs sous-entendus par ces énoncés. Les principales hypothèses ayant servi à formuler les énoncés prospectifs sont décrites ci-après.

Principales hypothèses
Les perspectives financières pour l'AF16 ont été établies à l'aide d'un certain nombre d'hypothèses économiques et de marché, y compris des hypothèses concernant la conjoncture économique des pays dans lesquels la Société exerce ses activités, la concurrence, les lois fiscales applicables aux activités de la Société et les fluctuations des taux de change. En outre, de nombreux facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, le degré d'activité, les réalisations ou le rendement réels de la Société ou les événements ou faits nouveaux à venir diffèrent considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs, notamment les facteurs suivants : l'incidence de conditions économiques défavorables sur les dépenses à la consommation; le fléchissement de l'acceptation sociale des produits de la Société; la fluctuation des taux de change; les niveaux d'endettement élevés; l'indisponibilité de capitaux supplémentaires; les conditions météorologiques défavorables; les fluctuations saisonnières des ventes; l'incapacité de la Société à se conformer aux lois qui portent sur la sécurité des produits, la santé, l'environnement et la pollution par le bruit; la dépendance envers des concessionnaires, des distributeurs, des fournisseurs, des sources de financement et d'autres partenaires stratégiques qui peuvent craindre certaines conditions économiques; l'importance des frais fixes; l'incapacité de concessionnaires et de distributeurs à obtenir un accès convenable à du capital; la survenance de difficultés d'approvisionnement, la résiliation ou l'interruption d'ententes d'approvisionnement ou encore l'augmentation du coût des matériaux; les clauses restrictives contenues dans les accords de financement et autres contrats importants conclus par la Société; la concurrence que subissent les gammes de produits de la Société; la perte des services de hauts dirigeants ou d'employés qui possèdent une connaissance du marché et des compétences techniques spécialisées; l'incapacité à maintenir et à améliorer la réputation et les marques; l'issue défavorable à la Société d'une réclamation importante liée à la responsabilité du fait des produits; les réclamations liées à la garantie des produits ou les rappels de produits qui donnent lieu à des réparations ou à des remplacements importants de produits; la dépendance envers un réseau de concessionnaires et de distributeurs indépendants pour s'occuper de la distribution au détail des produits; la dépendance envers les relations avec les clients pour la vente d'équipement d'origine; une mauvaise gestion des stocks; les risques liés aux activités internationales; l'incapacité à améliorer les produits existants ou à créer et à commercialiser de nouveaux produits; la protection des droits de propriété intellectuelle; la défaillance de systèmes de technologie de l'information; la baisse du prix d'anciennes versions de produits vendus sur le marché d'occasion et l'offre excédentaire des concurrents; l'incapacité de mettre fructueusement en œuvre la stratégie de fabrication; la modification des lois fiscales ou l'existence d'obligations fiscales imprévues; l'augmentation des coûts du carburant; la détérioration des relations entretenues avec les employés; le passif des régimes de retraite; les catastrophes naturelles; la non-souscription d'une assurance convenable; les dépenses liées aux sociétés ouvertes; l'exercice des activités par l'intermédiaire de filiales et l'influence importante de nos actionnaires principaux détenant des actions à droit de vote multiple.

BRP n'a pas l'intention et décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, sauf si elle y est tenue par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Si BRP décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'elle fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

MISE EN GARDE RELATIVE AUX MESURES NON CONFORMES AUX IFRS
Le présent communiqué renvoie aux résultats établis selon les IFRS, et à certaines mesures non définies par les IFRS. Les BAIIA normalisé, bénéfice net (perte nette) normalisé(e), bénéfice (perte) de base par action normalisé(e) et bénéfice dilué (perte diluée) par action normalisé(e) sont des mesures non définies par les IFRS. Ces mesures ne sont pas reconnues par les IFRS, n'ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS et, comme d'autres sociétés peuvent calculer différemment ces mesures non définies par les IFRS, sont donc difficilement comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Ces mesures non définies par les IFRS sont fournies à titre d'information additionnelle en complément des mesures définies par les IFRS, de manière à favoriser une compréhension approfondie des résultats d'exploitation de BRP du point de vue de la direction. BRP est d'avis que les mesures non définies par les IFRS constituent des mesures additionnelles importantes de la performance opérationnelle, car elles éliminent les éléments qui ont moins d'incidence sur la performance opérationnelle de BRP, ce qui fait donc ressortir les tendances de ses principales activités qui pourraient ne pas être apparentes autrement, lorsque l'on se fie uniquement aux mesures financières définies par les IFRS. La direction utilise aussi des mesures non définies par les IFRS afin de faciliter les comparaisons de la performance opérationnelle d'une période à l'autre, de préparer les budgets d'exploitation annuels et d'évaluer la capacité de BRP à satisfaire ses besoins futurs en matière de service de la dette, de dépenses d'investissement et de fonds de roulement.

Pour une image haute résolution, veuillez consulter notre librairie médiatique à l'aide des renseignements de connexion ci-bas :
Usager :
 media.brp
Mot de passe : brpimages

 

 

picture6_0

[1]For a reconciliation of Net income (loss) to Normalized net income (loss) and Normalized EBITDA, see the Reconciliation Tables in the MD&A.

Normalized EBITDA and Normalized Net Income (loss) are non-IFRS measures that the Company uses to assess its operating performance. Normalized EBITDA is defined as net income (loss) before financing costs, financing income, income taxes expense (recovery), depreciation expense and normalized elements. Normalized Net Income (loss) is defined as net income (loss) before normalized elements adjusted to reflect the tax effect on these elements. See "Non-IFRS Measures" section included in the MD&A.

[2]Normalized earnings (loss) per share - basic and normalized earnings (loss) per share – diluted are calculated respectively by dividing the normalized net income (loss) by the weighted average number of shares – basic and the weighted average number of shares – diluted.

 

QUARTERLY REVIEW BY CATEGORIES

Year-Round Products

Revenues from Year-Round Products increased by $1.0 million, or 0.3%, to $298.4 million for the three-month period ended July 31, 2015, compared with $297.4 million for the corresponding period ended July 31, 2014. The increase resulted primarily from a favourable foreign exchange rate variation of $16 million, mostly offset by lower wholesale and an unfavourable product mix in ATVs and roadsters.

Seasonal Products

Revenues from Seasonal Products increased by $3.6 million, or 1.4%, to $263.4 million for the three-month period ended July 31, 2015, compared with $259.8 million for the corresponding period ended July 31, 2014. The increase resulted primarily from earlier shipments of snowmobiles and a favourable foreign exchange rate variation of $15 million. The increase was partially offset by lower volumes of PWC sold due to earlier deliveries made in the first quarter compared to last year, following the completion of the production ramp-up at the Querétaro, Mexico facility.

Propulsion Systems

Revenues from Propulsion Systems increased by $11.0 million, or 13.0%, to $95.4 million for the three-month period ended July 31, 2015, compared with $84.4 million for the corresponding period ended July 31, 2014. The increase in revenues was mainly attributable to a favourable mix of outboard engines sold due to the E-TEC G2 introduction and to lower sales programs. The increase in revenues also includes a favourable foreign exchange rate variation of $3 million.

PAC (Parts, Accessories, Clothing and other services)
 
Revenues from PAC increased by $16.5 million, or 11.9%, to $154.9 million for the three-month period ended July 31, 2015, compared with $138.4 million for the corresponding period ended July 31, 2014. The increase was mainly attributable to a favourable foreign exchange rate variation of $11 million.

Gross profit increased by $26.5 million, or 18.5%, to $169.4 million for the three-month period ended July 31, 2015, compared with $142.9 million for the corresponding period ended July 31, 2014. The gross profit increase includes a favourable foreign exchange rate variation of $9 million. Gross profit margin percentage increased by 260 basis points to 20.9% from 18.3% for the three-month period ended July 31, 2014. The increase in gross profit margin percentage was primarily due to lower sales programs in SSVs and outboard engines and lower production costs, partially offset by an unfavourable mix of roadsters and ATVs sold.

Operating expenses increased by $7.8 million, or 5.6%, to $147.1 million for the three-month period ended July 31, 2015, compared with $139.3 million for the three-month period ended July 31, 2014. This increase was mainly due to an unfavourable foreign exchange impact of $10 million.

Normalized net income reached $4.0 million, an increase of $12.8 million, which resulted in normalized diluted earnings per share of $0.03, an increase of $0.10 per share. The increase was primarily due to higher operating income, partially offset by higher income taxes expense.

Fiscal Year 2016 Guidance

BRP's financial guidance targets as presented on March 27, 2015 are adjusted due to a lower expected depreciation expense as follows:


[1]Effective tax rate based on Normalized Earnings before Normalized Income Tax.
[2]Assuming a depreciation expense of $125M (down from $135M) compared to $113M in FY15.

The above targets are based on a number of economic and market assumptions the Company has made in preparing its Fiscal Year 2016 financial guidance, including assumptions regarding the performance of the economies in which it operates, foreign exchange currency fluctuations, market competition and tax laws applicable to its operations. The Company cautions that the assumptions used to prepare the forecasts for Fiscal Year 2016, although reasonable at the time they were made, may prove to be incorrect or inaccurate. In addition, the above forecasts do not reflect the potential impact of any non-recurring or other special items or of any new material commercial agreements, dispositions, mergers, acquisitions, other business combinations or other transactions that may be announced or that may occur after September 10, 2015. The financial impact of such transactions and non-recurring and other special items can be complex and depends on the facts particular to each of them. We therefore cannot describe the expected impact in a meaningful way or in the same way we present known risks affecting our business. Accordingly, our actual results could differ materially from our expectations as set forth in this news release. The outlook provided constitutes forward-looking statements within the meaning of applicable securities laws and should be read in conjunction with the "Caution Concerning Forward-Looking Statements" section.

Conference Call and Webcast Presentation

Today at 9 a.m. (EDT), BRP Inc. will host a conference call and webcast to discuss BRP's FY2016 second-quarter results released this morning. The call will be hosted by José Boisjoli, president and CEO, and Sébastien Martel, CFO. A slide presentation and link to the audio webcast will be posted athttp://investors.brp.com in the Event Calendar section.

To listen to the conference call by phone, for the English integral version (event number 4222677), please dial 514-861-1681 or 800-766-6630 (toll-free in North America). For the French version (event number 4222676), please dial 514-392-1478 or 866-542-4146 (toll-free in North America). Click here for international dial-in numbers.

A replay of the conference call will be available two hours after the call for 30 days following the original broadcast.

To listen to an instant replay of the call, please dial 514-861-2272 or 800-408-3053. For the English integral version, please enter the pass code 7673355. For the French translation, enter 9367167.

About BRP
BRP (TSX:DOO) is a global leader in the design, development, manufacturing, distribution and marketing of powersports vehicles and propulsion systems. Its portfolio includes Ski-Doo and Lynx snowmobiles, Sea-Doo watercraft, Can-Am all-terrain and side-by-side vehicles, Can-Am Spyder roadsters, Evinrude and Rotax marine propulsion systems as well as Rotax engines for karts, motorcycles and recreational aircraft. BRP supports its line of products with a dedicated parts, accessories and clothing business. With annual sales of over CA$3.5 billion from 107 countries, the Company employs approximately 7,600 people worldwide.
www.brp.com
@BRPNews

Ski-Doo, Lynx, Sea-Doo, Evinrude, Rotax, Can-Am, Spyder, E-TEC, G2, Spark, Outlander and the BRP logo are trademarks of Bombardier Recreational Products Inc. or its affiliates. All other trademarks are the property of their respective owners.

-30-

For media enquiries:  
Johanne Denault 
Manager, Corporate Communications
 Tel.: 450.532.5173
johanne.denault@brp.com

For investor relations:
Philippe Deschênes
Financial Analyst
Tel.: 450.532.6462
philippe.deschenes@brp.com
 

CAUTION CONCERNING FORWARD-LOOKING STATEMENTS
Certain information included in this release, including, but not limited to, statements relating to our Fiscal Year 2016 financial outlook (including revenues, gross profit margin, operating expenses, Normalized EBITDA, Effective Tax Rate, Normalized net income and Normalized earnings per share), and other statements that are not historical facts, are "forward-looking statements" within the meaning of Canadian securities laws. Forward-looking statements are typically identified by the use of terminology such as "may", "will", "would", "should", "could", "expects", "forecasts", "plans", "intends", "trends", "indications", "anticipates", "believes", "estimates", "outlook", "predicts", "projects", "likely" or "potential" or the negative or other variations of these words or other comparable words or phrases. Forward looking statements, by their very nature, involve inherent risks and uncertainties and are based on several assumptions, both general and specific. BRP cautions that its assumptions may not materialize and that current economic conditions render such assumptions, although reasonable at the time they were made, subject to greater uncertainty. Such forward-looking statements are not guarantees of future performance and involve known and unknown risks, uncertainties and other factors which may cause the actual results or performance of the Company or the power sports industry to be materially different from the outlook or any future results or performance implied by such statements. Key assumptions used in determining forward-looking information are set forth below.

Key Assumptions
The Company made a number of economic and market assumptions in preparing its Fiscal Year 2016 financial guidance, including assumptions regarding the performance of the economies in which it operates, market competition, tax laws applicable to its operations and foreign exchange currency fluctuation. In addition, many factors could cause the Company's actual results, level of activity, performance or achievements or future events or developments to differ materially from those expressed or implied by the forward-looking statements, including, without limitation, the following: impact of adverse economic conditions on consumer spending; decline in social acceptability of the Company's products; fluctuations in foreign currency exchange rates; high levels of indebtedness; unavailability of additional capital; unfavourable weather conditions; seasonal sales fluctuations; the Company's ability to comply with product safety, health, environmental and noise pollution laws; dependence on dealers, distributors, suppliers, financing sources and other strategic partners who may be sensitive to economic conditions; large fixed cost base; inability of dealers and distributors to secure adequate access to capital; supply problems, termination or interruption of supply arrangements or increases in the cost of materials; restrictive covenants in the Company's financing and other material agreements; competition in product lines; loss of members of management team or employees who possess specialized market knowledge and technical skills; inability to maintain and enhance reputation and brands; adverse determination in any significant product liability claim against the Company; significant product repair and/or replacement due to product warranty claims or product recalls; reliance on a network of independent dealers and distributors to manage the retail distribution of products; dependence on customer relationships for the sale of original equipment manufacturer products; unsuccessful management of inventory; risks associated with international operations; inability to enhance existing products and develop and market new products; protection of intellectual property; failure of information technology systems; declining prices for used versions of products and oversupply by competitors; unsuccessful execution of manufacturing strategy; changes in tax laws and unanticipated tax liabilities; higher fuel costs; deterioration in relationships with employees; pension plan liabilities; natural disasters; failure to carry proper insurance coverage; public company expenses; conduct of business through subsidiaries; and significant influence by our principal shareholders holding multiple voting shares.

BRP undertakes no obligation to update or revise forward-looking statements to reflect future events, changes in circumstances, or changes in beliefs, unless required by applicable Canadian securities laws. In the event that BRP does update any forward-looking statement, no inference should be made that BRP will make additional updates with respect to that statement, related matters, or any other forward-looking statement.

CAUTION REGARDING NON-IFRS MEASURES
This press release makes reference to financial results in accordance with IFRS, and also makes reference to certain non-IFRS measures. Normalized EBITDA, normalized net income (loss), normalized basic earnings (loss) per share and normalized diluted earnings (loss) per share are measures that are not defined by the IFRS. These measures are not recognized measures under IFRS, do not have a standardized meaning prescribed by IFRS and are therefore unlikely to be comparable to similar measures presented by other companies. Rather, these measures are provided as additional information to complement those IFRS measures by providing further understanding of the Company's results of operations from the management's perspective. BRP believes non-IFRS measures are important supplemental measures of operating performance because they eliminate items that have less bearing on the Company's operating performance and thus highlight trends in its core business that may not otherwise be apparent when relying solely on IFRS measures. Management also uses non-IFRS measures in order to facilitate operating performance comparisons from period to period, prepare annual operating budgets and assess the Company's ability to meet its future debt service, capital expenditure and working capital requirements.

For a high-resolution image, please access the BRP Media Centre and sign in with the following credentials:
Username: media.brp
Password: brpimages